Articles sur Max Pinchard

Max Pinchard

Max Pinchard

Informations :

Date : 1 avr. 1969
Auteur : Eric Sarnette
Publication : Musique et instruments

Contenu :

MAX PINCHARD

    La création cette année (1969) du Double Concerto pour  alto, violoncelle et orchestre à cordes de Max Pinchard par le réputé Orchestre de Chambre de Rouen, placé sous la direction de J.S. Béreau, attire une nouvelle fois l'attention sur l'oeuvre de ce compositeur. 

     Il est toujours difficile de définir l'esthétique d'un artiste surtout lorsque ce dernier est encore jeune (il est né en 1928) et que ses tendances évoluent d'une oeuvre à l'autre.  Cependant de la "Symphonie du Verseau "  (Ed. Transatlantiques) au Concerto pour clavecin (Ed. du Chant du Monde), de la "Sonate concertante pour flûte et piano" (Ed. Billaudot)) au "Double concerto pour alto et violoncelle", une certaine orientation se révèle et s'affirme. Comme son maître en composition Georges Migot, Max Pinchard pense que des   relations essentielles doivent s'établir entre le geste créateur et le mystère des forces spirituelles. Pourtant sa musique est incarnée, solidement chapentée, à la fois tendre et virile mais elle reste pudique jusque dans les élans les plus chaleureux. Max Pinchard est attentif aux recherches les plus audacieuses de notre temps, mais, en même temps, il affime son indépendance et cherche ses matériaux où bon lui semble, car seule la nécessité impérieuse de l'oeuvre à écrire commande son choix.

    De la musique de Max Pinchard  un critique a pu écrire : " Son art parle un langage d'aujourd'hui, mais son aventure se situe sur un plan intérieur : aventure de l'homme qui s'interroge sur lui, sur le monde et qui veut dialoguer avec ses semblables." (Florence Vercier, Paris Normandie, Le Havre , NDLR)

       Ajoutons que, parallèllement  à son activité de compositeur, Max Pinchard  est un critique musical qui collabore aux principales revues musicales françaises. Il a déjà publié plusieurs ouvrages de musicographies. 

 



<