Articles sur Max Pinchard

Jean Etienne

Jean Etienne

Informations :

Date : 1 juil. 2013
Auteur : Pascal Gresset
Publication : Tempo flûte, n° 8

Contenu :

 Tempo flûte, Revue  de l'Association d'histoire de la flûte française,  n° 8,  deuxième semestre 2013 , Entretien de Jean Etienne et Pascal Gresset 

page 11

Jean Etienne  répond à la question de Pascal Gresset  : Vous avez enregistré la Sonate concertante  de Max Pinchard ? 

... Sa Sonate concertante de 1965 en trois mouvements (Prélude, Aria et Final) m'est dédiée. Je l'ai créée avec Gérard Lecoq au piano, en novembre 1965, en Angleterre (au Festival or all arts de Basildon) et nous l'avons redonnée à la Maison de la Culture du Havre l'année suivante. Nous l'avons enregistrée ensemble à Paris.

 C'est une très belle pièce, qui pourrait être inscrite au répertoire des conservatoires et servir pour des concours. Il en existe aussi une version avec orchestre à cordes, que j'ai donnée deux fois au Havre, en 1967, puis avec l'Orchestre de chambre de Rouen en 1969.

De ses Quatre Improvisations pour flûte seule, l'une, intitulée Comme un alleluia, me plaît également. Je l'ai jouée souvent au mariage de mes élèves.(H.M.O. Editions Rouen) 

 Note 1 : Avec flûte, outre les pièces créées par Jean Etienne, Max Pinchard (1928-2009) a notamment composé Cinq Aquarelles d'un bord de mer, pour flûte et trio à cordes et clavecin  (1972)et Divertissement d'été  pour flûte, violon,violoncelle et piano  (1960).

 Note 2 : Achevée le 22 juillet 1965, la Sonate  concertante pour flûte est publiée aux Editions Billaudot dans ses deux versions avec piano  et avec orchestre à cordes.

Du même auteur, Jean Etienne a également créé La flûte aveugle, déploration pour flûte seule sur la mort de Picasso en mai 1973 à Saint Etienne du Rouvray (Editions Heugel-Leduc)

Note 3 : Par la flûte et le piano, 33 tours D.M.O. 529 MC, Jean Etienne, flûte, Gérard Lecoq, piano. Des oeuvres de Campra, de Michel Richard Delalande et Michel Corrette figurent sur le disque.   



<