Événements

Hommage

C’est avec une grande émotion que nous faisons part, en ce 17 février 2015, du décès de Marie-Madeleine Olyve, sœur Pierre-Marie en religion.

C’est l’histoire d’une longue et fructueuse collaboration entre ce Maitre de Chapelle de la Cathédrale de Rouen, aux qualités musicales et humaines exceptionnelles et Max Pinchard durant une période allant de 1978 à 1996.

Chaque année, à la mi-décembre, un public nombreux venait écouter, en la Cathédrale Notre Dame de Rouen, les auditions précédant les fêtes de noël,  où les petits chanteurs et les adultes de la Maitrise saint Evode interprétaient les noëls traditionnels orchestrés et dirigés par Max Pinchard à la tête de son ensemble orchestral, ainsi que des œuvres plus élaborées.

D’autres cérémonies ont été suscitées où la force de conviction de Sœur Pierre Marie a été à l’origine de la création d’œuvres musicales. Ainsi est née la cantate « C’est partout Grande pitié »,  de Max Pinchard,  créée en la Cathédrale de Rouen, en mai 1989,  lors des fêtes Jeanne d’Arc.  

Le 1er juin 1994, on a pu remarquer la participation des chœurs de la Maitrise Saint Evode à la création de l’oratorio La courbe des Saisons, de Max Pinchard, donné en la Chapelle du Lycée Corneille, pour le 250 ème Anniversaire de l’Académie des Sciences, Arts et belles Lettres de Rouen.  

En décembre 1994,  en la Cathédrale de Rouen, le Magnificat, de Max Pinchard, dédié à Sœur Pierre Marie,  était créé par la Maitrise Saint Evode.

En octobre 1997, la Maitrise s’est déplacée, pour interpréter à nouveau La Courbe des Saisons, à Evreux, dans le cadre du 12 ème Festival de Musique Contemporaine, sous la direction de Jean-Jacques Werner.

Sœur Pierre Marie a été l’amie discrète, efficace et enthousiaste durant tant d’années.  Que soit ici remerciée cette âme  généreuse. 

Commentaires

Aucun commentaire

Ajout d'un nouveau commentaire



<